Méthode SBAM pour booster sa relation client


SBAM est une méthode pour espérer que le client revienne dans sa boutique

sbam boutiqueC’est en fait un très vieux truc utilisé dans le commerce

La méthode SBAM est très simple

S = Sourire

B = Bonjour

A = Au revoir

M = Merci

En fait, un bon accueil et des règles de politesse simples et efficaces

SBAM pour booster sa relation client

Bien sûr, quelle que soit son activité professionnelle, la méthode SBAM fonctionne toujours.

Il y a des professions où le sourire se fait plus discret : les pompes funèbres, par exemple, ou, le gardien de prison. Et encore… ça leur arrive.

Quant au BAM, il montre le respect que l’on porte au client

SBAM est utilisable partout

C’est une méthode universelle. Elle s’applique à tous et partout, quels que soient son lieu ou son origine géographique, son milieu social, sa personnalité, son éducation, son activité professionnelle ou extra-professionnelle, sa langue, que l’on soit timide ou à l’aise avec tout le monde.

Souriez, dites Bonjour, Au revoir et Merci. Vos clients, vos amis et tous vos interlocuteurs auront une image positive de vous

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Méthode sur http://sites.google.com/site/phgarinlexiqueinformatique/
Méthodes dans l’organisation ou l’informatique
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités
Méthode d’aide à la conception des nouveaux métiers informatiques ou pas

Les différentes Méthodes d’innovation
Objectifs et Priorités Modes d’emploi
Idéaux personnels, objectifs, stratégies & mesures définitions et descriptions

Autres Organisation :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 1 Organisation
Récapitulatif 5 Organisation
Récapitulatif 7 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

3 Réponses

  1. La dissimulation de ses sentiments permet de vivre en relation avec les autres en se protégeant soi-même. Le SBAM n’est pas une robotisation, c’est une incitation. La politesse est préférable pour aider la vente. Un chauffeur de bus n’a rien à vendre. Si vous allez dans un magasin et que vous êtes bien accueilli, vous aurez, peut-être, envie d’y retourner, alors que si vous y êtes mal accueilli, vous n’acheteriez rien ou vous n’y retourneriez pas. Comme toute relation humaine, le SBAM ne garantit pas le résultat. Vous semblez confondre la déperdition de l’information avec le langage verbal et non verbal. Entre le « bonjour » et le « au revoir, merci », il y a tout le reste de la communication, pour booster sa vente ou la rater.

    J'aime

  2. Quand j’étais petit, j’étais programmé au SBAM pour la communication avec les adultes et je me rappelle d’une fois où en revenant de ski le chauffeur du bus m’avait insulté en me redonnant les skis car je ne les avais pas mis là où il fallait. Je lui ai répondu en lui disant « au revoir, merci ! » comme j’étais programmé à le faire (mots et intonation), mais ce n’était juste pas approprié par rapport à la situation et ça aurait même pu être pris pour du foutage de gueule surtout avec l’intonation joviale que j’avais et qui ne reflétais pas du tout ce que je ressentais.

    Plus récemment, un ami avait signalé à une caissière (programmée au SBAM) qu’elle lui avait donné un billet de 50 frs par erreur. Il a eu droit au refrain habituel sans qu’il change d’un iota.

    Voilà ce qui arrive quand on veut robotiser l’être humain. Dès qu’il fait face à une situation inhabituelle, ses réactions programmées deviennent carrément absurdes.

    J'aime

  3. Je suis étonné que ça fonctionne puisque d’une part les mots ne représente que 7% de la communication et que d’autre part ce qui a le plus d’impact dans la communication (le language non-verbal) est ce qui est le plus difficile à contrôler (http://www.format.pf/dlangage.html).

    Alors oui, une expression positive comme un sourire fait toujours plaisir, mais quand c’est forcé parce que la personne essaye de contrôler son image, ça se voit, ce n’est pas crédible et le contact ne peut être que superficiel.

    Personnellement, j’ai moins envie d’avoir affaire à un qqn programmé pour sourire, dire boujour, au revoir et merci qu’avec qqn qui n’est pas de bonne humeur un jour. D’une part parce que dans le 1er cas le contact est ennuyant car on aura toujours droit au même refrain et d’autre part dans le 2e cas on voit le côté humain de la personne puisqu’elle est elle-même et n’essaie pas de paraître ce qu’elle n’est pas. Si on revient un autre jour et que la 2e personne est de bonne humeur et montre des expressions positives, ça aura tout de suite plus d’impact car on sait qu’elle est vraie dans ses sentiments.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :