Comment donner confiance à son interlocuteur


Comment donner confiance à son interlocuteur

Une relation de confiance

donner confianceUne relation de confiance, surtout envers un interlocuteur que l’on ne connaît par et que l’on rencontre pour la première fois, est un exercice, avant tout de communication.

Certaines personnes vous seront sympathiques en une fraction de seconde, d’autres ne le seront jamais.

C’est en prenant conscience de cet état de fait, que vous pouvez agir sur ces aspects inconscients et atteindre vos objectifs.

Par exemple : vous postulez pour un emploi dans une grande banque sur la plus grande avenue de Paris.
Votre rendez-vous va démarrer dans quelques minutes.
Oh, surprise ! Votre interlocuteur est petit, barbu, et est entouré d’un nuage de fumée nauséabonde qui sort de sa pipe. (histoire vraie)

Il a beau vous sourire, vous avez une réaction de recul instinctive, car vous ne vous y attendiez pas. Et en plus, vous ne supportez pas l’odeur du tabac.

Pensez-vous, dans ces conditions, être en mesure de décrocher cet emploi ?

(Je ne l’ai pas eu non plus et je ne m’en plains pas, du tout !)

Deux éléments peuvent vous aider :

  1. Rencontrer la personne sur son terrain
     
  2. Agir sur le processus de communication plutôt que sur son contenu.

Dans notre exemple,

  1. Rencontrer la personne sur son terrain signifie utiliser ses cinq sens et pas seulement la vue et l’odorat pour observer votre interlocuteur et déterminer sa dominante sensorielle, c’est-à-dire, écoutez et comprenez les mots et expressions verbales et non verbales qu’il utilise.
     
  2. Agir sur le processus de communication signifie agissez physiquement et utilisez les mots et expressions de votre interlocuteur pour se mettre au diapason, en phase avec lui.
    Vous influencerez plus facilement le niveau inconscient de votre interlocuteur, qui, à son tour, comprendra mieux les messages que vous voulez lui faire passer.
    Par exemple, peu importe qu’il se conduise mal, puisque fumer est interdit dans les bureaux, vous lui faites comprendre que vous êtes suffisamment professionnel(le) et stable psychiquement pour supporter ses mauvaises manières ; ce qui compte pour vous c’est de décrocher le job de vos rêves.

Une mise en pratique : l’entretien d’embauche

Déjà que l’on se sent mal à l’aise, à cause de l’enjeu, dans un entretien d’embauche, il est particulièrement important de ne pas rater cet exercice de communication.
Pensez-y !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Être à l’aise avec soi pour bien parler
Les noms et les verbes pour améliorer un entretien par des bonnes questions
Le feedback, un moyen de tester la réalité

Ayez l’air d’être la personne indispensable en entretien d’embauche
Entretien d’embauche : 4 conseils pour inspirer confiance aux recruteurs
Connaître ses limites face à un recruteur en entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi:

Récapitulatif 1 Communication
Récapitulatif 1 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :